AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (PRINCIPE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (PRINCIPE)    Mer 2 Sep - 8:53

titre
sous titre


« Il y en a qui écrivent pour rechercher les applaudissements humains, au moyen de nobles qualités du coeur que l’imagination invente ou qu’ils peuvent avoir. Moi, je fais servir mon génie à peindre les délices de la cruauté dans les résolutions secrètes de la Providence - ou, parce qu’on est cruel, ne peut-on pas avoir du génie ? » Lautréamont

En traversant le miroir, vous avez choisi de mettre en péril votre vie, et d'affronter le danger de front. Vous n'avez pas froid aux yeux, et après avoir fait vos adieux au monde, vous passez d'abord votre main droite, puis votre pied droit et finalement tout votre corps à travers le miroir. Dans la glace, vous vous y êtes vus au milieu d'un monde étrange – étranger, véritablement. Un monde en négatif, où les couleurs sont inversées. Ce monde est le monde de la perversité, de la décadence et de la déchéance. Il est le monde des misérables d'esprit, qui s'enferment dans une addiction quelconque ou dans leur propre folie.

L'analogie est facile : le pays merveilleux d'Alice est celui de tous les vices. Cette affirmation va de soi lorsque l'on sait que Lewis Carrol collectionnait des photographies de petites filles nues, et envoyait des lettres à ses jeunes amies. Si l'on voit le monde des merveilles à partir du prisme de la perversité, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars ne sont rien moins que des alcooliques, le Morse un pédophile et les fleurs du jardin des prostituées, les chanteuses d'un cabaret ou des strip teaseuses. Nous avons choisi d'exploiter ce côté désenchanté, en basant le contexte sur la perte de l'innocence d'Alice, c'est-à-dire que maintenant c'est une grande fille, et la puberté a totalement transformé son corps, elle connaît, comme chaque adulte, du désir sexuel et est dorénavant capable d'enfanter. Alice n'est plus la jeune fille naïve et curieuse, elle a dépassé l'âge des treize ans et voit désormais le monde des merveilles sous un nouveau jour. Le monde de l'autre côté du miroir est le royaume du macabre et de la décadence.

Le pays des merveilles est un monde qui nous ressemble, mais c'est comme s'il y avait eu une erreur de code, une fausse manip dans la programmation, un bug. Au lieu de produire du sens, les habitants du monde des merveilles fonctionnent au non-sens. Mais leurs faits et gestes, leurs conclusions et leurs phrases fonctionnent selon une logique rigoureusement appliquée. Ils ne perdent pas de vue ce que leur a enseigné les mathématiques et l'arithmétique. C'est plutôt qu'ils se sont trompés, ils ont échangé un mot avec son voisin, avec un homonyme ou une rime. Le monde des merveilles n'est pas si différent du notre, il est juste un poil décalé. Pour entrer dans l'univers du monde des Merveilles, il faut faire un pas de travers. Et grâce à ce pas de côté, vous accepterez l'impossible comme tout à fait possible. Ainsi, vous laissez entrer un peu d'onirisme dans la réalité. Ce n'est pas bien difficile, il faut juste un peu d'imagination et l'envie de s'y perdre. Pour cela, il faut prendre un élément (ou des éléments) d'un rêve - vous avez ces histoires étranges que fabrique votre cerveau - et l'intégrer dans la réalité. Au pays des merveilles, ne marchez pas avec votre conscient, mais avec votre inconscient - comme l'entend Sigmud Freud.

Apprentis terroristes, nous avons choisi de poser une bombe dans l'imaginaire, et de faire tout exploser. Notre but est de repousser les limites de l'imagination, sauras tu le faire avec nous ?

NB. Nous ne vous demandons pas de jouer un fou furieux, un guerrier sanguinaire, un schizophrène car il est bien difficile pour nous, gens normaux, de se mettre dans la peau de personnes psychotiques. La folie dans le monde des merveilles est une folie douce, qui est une sorte de défaut de logique, et c'est cela que nous aimerions explorer dans une expérimentation de l'écriture.


Dernière édition par Alice le Mar 8 Sep - 18:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (PRINCIPE)    Mer 2 Sep - 8:54

titre
sous titre


Parce qu'on est des conservateurs dans le fond, nous on aime écrire à n'en plus finir, imaginer un personnage sous toutes ses facettes et développer avec des milliards et des milliards de mots les événements qui constituent sa vie. En somme, ce rpg n'est pas uniquement un forum où l'on écrit à plusieurs mains mais aussi un forum sur l'écriture. Amis rpgistes, vous aimez sûrement écrire autant que nous, et cette passion commune, nous souhaitons la célébrer sur le forum. Alors, nous vous proposons sous divers formes d'expérimenter, de jouer avec les mots, de créer des choses insensées. S'ajoute à la partie rp classique une zone d'expression libre où vous pourrez partager des textes de votre production, qu'ils soient liés à votre personnage ou non. Pendant les intrigues, nous vous lancerons des défis inspirés par les contraintes d'Exercices de style de Raymond Queneau, puisque notre ambition est de vous faire jouer avec les mots, à la manière de l'école littéraire l'Oulipo, des surréalistes autour de la figure d'André Breton, et des grands génies tels qu'Antonin Artaud. Nous ne vous demandons pas de faire comme eux (il est bien impossible pour nous, simples mortelles, de surpasser ces dieux du langage !), mais nous vous proposons de vous amuser avec les mots, avec la logique et la sémantique : pourquoi ne pas enfin écrire des rps truffés de mot-valises, des non sens incompréhensibles ? Toute cette partie expérimentale que nous mettons en avant ici n'est pas quelque chose d'obligatoire (on ne vous tranchera pas la tête, si vous ne le faites pas), vous êtes libre de vous amuser avec cela, et de participer ou non aux jeux que vous nous proposons.

Nous ne souhaitons pas faire un forum élitisme (bien qu'il puisse le sembler aux premiers abords), sur lequel nous réserverons le droit d'entrée à certaines personnes parce que leur style d'écriture est « divin ». Déjà, vous serez surpris de voir que nos goûts en matière de plume ne se tournent pas forcément vers le poétique, mais plutôt vers le romanesque. Si nous mettons l'accent sur l'écriture, nous jugeons que le développement du personnage et son évolution sont des critères de qualité au même titre que le maniement du langage. En fait, pour nous, la construction du personnage fait parti intégrante du style, et permet par la suite une évolution de son histoire. C'est cela que nous recherchons.

Jabberwocky est un forum qui ne cache pas ses ambitions littéraires. Au contraire, le contexte s'inspire de nombreux auteurs du Panthéon de la Littérature Internationale. Nous sommes d'abord aller chercher l'univers des contes autour du personnage d'Alice de Lewis Carroll, pour le mixer avec d'autres auteurs que nous aimons beaucoup, tels que Julio Cortazar, Jorge Luis Borges et Edgan Allan Poe. Ces trois auteurs nous intéressent particulièrement parce qu'ils mettent en péril dans leurs nouvelles la frontière entre rêve et réalité. Jabberwocky est un conte détourné, et même s'il n'y a pas de princesse ni de fée, votre imagination sera stimulée (on l'espère!) !

NB - Vous pouvez trouver toutes nos inspirations, littéraires ou cinématographiques, dans ce sujet.


Dernière édition par Alice le Mar 8 Sep - 19:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (PRINCIPE)    Mer 2 Sep - 8:54

titre
sous titre


Nous avons créé un monstre. Un animal à trois têtes. Le jabberwocky, c'est notre chimère. Il a été engendré par la mise en collaboration de nos deux esprits. Cet étrange objet, qui suscite peut être votre intérêt, est né d'une rencontre, et d'une envie commune : celle de créer le forum dont on a toujours rêvé. Après de longues discussions Skype, nous nous sommes rendus compte que nous étions frustrés dans le monde rpg actuel, qu'il nous manquait le forum sur lequel nous serons le plus libre possible pour explorer notre imagination ainsi que notre écriture. Nous avons rêvé ensemble d'un forum où la réalité et l'imaginaire s'entremêlent au point d'être confondu. Nous avons rêvé d'un forum où les idées les plus farfelues constituent la norme. Nous avons rêvé d'un forum où l'on écrit des flots et des flots de mots parce que notre esprit déborde d'idées.

Nous avons le choix de faire un forum volontairement récalcitrant comme une vieille soupe à la pomme de terre et à la carotte que vous sert votre grand mère, qui ressemble à un repas mal digéré, recraché de plein gré. Ou pour certains, nous avons imaginé une oasis dans le désert, un peu de végétation et un plan d'eau pour assouvir votre soif d'écriture. Notre intérêt n'est pas de vous plaire, mais qu'il nous plaise à nous et qu'on soit satisfait de notre travail. Néanmoins, il faut savoir que si vous souhaitez faire partie de l'aventure nous vous demandons d'être présent, motivé et impliqué. Le travail d'administrateur est un travail chiant et décourageant, et cela ne nous intéresse pas de faire de la gestion de membre. Nous souhaitons surtout partager avec vous un univers et des écrits. Ce long message est malheureusement destiné à faire peur aux détracteurs, et à dissuader toute personne, alléchée par le forum, de nous rejoindre puis de déserter. Autant vous dire de suite que nous ne ferons pas tout notre possible pour vous retenir, hormis si vous montrer un peu d'intérêt pour le forum lors de votre inscription. Dans l'idéal, nous souhaitons que vous réfléchissiez deux fois avant de vous inscrire, histoire de ne pas voir se multiplier les abandons de fiches. Ne pas se sentir à la hauteur n'est cependant pas un critère valable pour ne pas nous rejoindre, au contraire nous vous invitons à vous surpasser. Nous souhaitons enclencher votre imagination, et non pas vous bloquer. Ainsi, nous avons cherché des solutions pour que même les personnes moins confiantes quant à leur production trouvent leur place.

Si vous avez bien compris, notre jabberwocky (et bientôt le vôtre) est un forum à petite échelle. Nous ne souhaitons pas attirer plus d'une trentaine de membres, au contraire, nous préférons avoir peu de membres qui soient très impliqués dans la vie du forum. Nous laissons donc la possibilité à nos membres de s'investir dans le forum en proposant un forum non achevé, encore en chantier et sur lequel il est possible d'apporter votre pierre à l'édifice. Le forum se construira petit à petit grâce à vos idées de personnages, c'est-à-dire que vous pourrez ajouter des lieux ou créer des intrigues à partir d'événements en lien avec votre personnage. Nous souhaitons que le forum reste un espace modulable, une sorte de puzzle dont vous serez la pièce à emboîter.  

Pour finir, imaginez une entrée d'hôtel un peu glauque et sombre, avec comme unique source de lumière une lampe de chevet usée dont l'ampoule clignote sans cesse. Vous avancez devant le comptoir, et derrière celui-ci se trouvent deux êtres rabougris aux cheveux blancs et au faciès un peu inquiétant. Il y a de la poussière sur le comptoir, et vous vous dites qu'il est temps de faire demi tour. Mais avant que vous puissiez tourner à 180 degré direction la sortie, la personne derrière le comptoir, autrement dit la standardiste, vous tend la clé de votre chambre et une tasse de thé parce qu'elle dit avoir aimé votre chapeau ou votre pardessus en peau de dalmatien. Cet hôtel est notre maison, et bientôt la votre, et bien qu'il paraît un peu glauque, nous vous invitons, si vous avez l'âme d'un aventurier, à l'explorer et à y poser vos valises. Malgré la rudesse de notre mobilier, nous espérons que vous y passerez un bon séjour.

Nous ne vous demandons pas d'adhérer à notre projet, ni d'ovationner notre travail - ou de nous envoyer des messages de haine, nous espérons juste que vous y participeriez, et que vous trouverez la (petite) grande porte d'entrée vers l'imaginaire.


© JABBERWOCKY, 2015
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (PRINCIPE)    

Revenir en haut Aller en bas
 

(PRINCIPE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU PAYS DES MERVEILLES :: LE COULOIR AUX 231 PORTES :: le carton d'invitation-